mutuelle santé et complémentaire santé
 
 
Accueil > Traversée de la Manche 2015
manifestations montgolfiere vol ou bapteme

Suivi de l'évènement

16/02/2015 - C'est officiel, l'événement est encore reporté
Après de nombreux échanges et concertations entre les divers intervenants Anglais et Français, Pilotes, Co-organisateurs, à l'unanimité, il s'avère que la sage décision est de reporter la Traversée de la Manche en Automne 2015.
Pourquoi ?
- Tant pour les pilotes et leurs équipiers qui débutent leur saison dans quelques jours et qui ne seront plus aussi disponibles qu'ils le souhaiteraient,
- En raison des diverses Montgolfiades et autres engagements de certains.
Alors, rendez-vous à partir de septembre 2015...
08/01/2015 - Un événement reporté mais pas annulé
La Traversée n'avait pas pu avoir lieu, comme prévu, le mois dernier ; La faute revenant à un fournisseur anglais peu scrupuleux.
Mais l'événement, qui a nécessité une organisation et un investissement humain démesurés, n'est pas pour autant annulé, au contraire.
Toutes les dispositions ont été prises pour éviter qu'une telle mésaventure ne se reproduise.
Un nouveau fournisseur en gaz a été trouvé avec lequel un contrat a été conclu pour assurer un approvisionnement en gaz QUEL QUE SOIT LE JOUR VENU !
Les organisateurs et le staff attendent maintenant avec impatience le bon créneau météo pour confirmer le top départ aux équipages.
19/12/2014 - Interview du pilote sur Radio France Bleu La Rochelle (propos diffusés sur la radio le 06/12/14)

Manuel Drouaud - pilote de la montgolfière Smatis : « Traverser la Manche, c'est original. Je le ferai peut-être en bateau, par le train. Après, en ballon, pour nous, c'est exceptionnel ».

- « Et ça change quoi dans la pratique de la montgolfière ? » - journaliste France Bleu La Rochelle
M. D. : « ça ne change pas grand'chose sauf qu'on est au-dessus de l'eau. Donc, on va essayer de descendre au plus bas pour voir ce que ça donne et ça va nous permettre de voir d'en haut ce qu'est le chenal. On va voir des paquebots, ....
Le seul truc qui va changer vraiment pour nous c'est 140 ballons ! ça veut dire qu'il va y avoir un arc-en-ciel de 140 ballons !
Pour nous, c'est surtout le fait de rencontrer du monde. Il y a un aspect sportif – il ne va pas falloir qu'on amérisse, c'est mieux ! - et y'a un aspect humain. On va apprendre à connaître d'autres personnes. Il va y avoir 12 nationalités, ça va nous permettre d'agrandir notre petit cercle. »

- « ...Et de faire mieux connaître votre sport, la montgolfière... » - journaliste France Bleu La Rochelle
M. D. : « On est là pour ça. On essaye de faire connaître la montgolfière un peu partout, à chaque fois qu'on fait des manifestations. On nous connaît, tout le monde nous aime parce que c'est « joli », mais il faut aussi savoir que c'est un sport et qu'il y a des championnats et des compétitions. Tous les vols sont différents. Tous les vols sont magiques. »

- « Et quand traverserez-vous l'Atlantique ? » - journaliste France Bleu La Rochelle
M. D. : « On ne peut pas, parce qu'au niveau consommation (de gaz), on n'aura jamais de quoi (tenir). »
17/12/2014 - Une traversée effectivement reportée en 2015
La (mauvaise) nouvelle est tombée hier : il n'y aura pas de livraison de gaz en Angleterre avant Janvier 2015 !
L'évènement est donc reporté à l'année prochaine.
Les pilotes et le staff ont donc revu leur organisation.
Tous se tiendront prêts à partir du 5 janvier, au cas où un créneau météorologique favorable se présenterait.
12/12/2014 - Un défi reporté en 2015 ?
Les prévisions météorologiques ne sont malheureusement pas encourageantes pour les jours à venir.
L'attente est donc de mise.
Néanmoins, si les conditions ne s'améliorent pas d'ici le 20 décembre prochain, le défi sera reporté à 2015.
Tout le staff et les pilotes espèrent une éclaircie !
05/12/2014 - annulation du décollage prévu le 06/12/14
Le départ prévu samedi 06/12/14 est annulé pour cause d' "approvisionnement en gaz impossible".
Les équipes, et surtout les pilotes, accusent le coup. Ils ressentent beaucoup de déception et de frustration. Malgré cela, les organisateurs restent mobilisés. Organisant cette manifestation à titre bénévole, depuis maintenant 2 ans, ils veulent garder leur enthousiasme et recherchent une solution.
04/12/2014 - J - 2 !
Le décollage se précise pour tous les pilotes.
Le départ est prévu samedi 6 décembre, depuis le circuit automobile de Lydden Hill (Royaume-Uni).
Souhaitons-leur bonne chance pour cette aventure inédite !
01/12/2014 - Un départ reporté
Le départ était prévu aux alentours du 2 décembre, mais les vents ont tourné pendant le week-end, rendant la traversée impossible.
Les organisateurs ont donc dû revoir leur copie.
Le départ est désormais annoncé pour la fin de la semaine (samedi ?). A moins que la météo n'en décide autrement. Le décollage pourrait alors être reporté à la semaine prochaine.
Les pilotes se tiennent prêts mais commencent à trouver le temps long !
27/11/2014 - La presse en parle
Après deux informations parues dans France 3 région Franche-Comté et France 3 région Nord-Pas-de-Calais, c'est au tour de la presse charentaise de relayer l'évènement :
- journal Sud-Ouest Charente : article « La Manche en vol, une traversée inédite avec 140 ballons »
- journal la Charente Libre : article « Ils vont faire la Manche en ballon »
La date du départ se précise pour les 140 montgolfières en lice : ce sera avant le 7 décembre, le 2 peut-être. Espérons que les équipages n'auront pas à attendre plus longtemps car tous sont dans les starting blocks !
09/11/2014 - L'interview du pilote avant le départ
Propos de Manuel Drouaud
Comment vous est venue l'idée de participer à cet évènement ?
Après l'annonce faite de l'évènement en janvier, j'ai consulté mes équipiers et nous avons décidé, à l'unanimité, de nous inscrire. En tant que passionnés de montgolfière, comment ne pas vouloir relever un tel défi ? C'était impensable pour nous. J'ai ensuite convaincu mon partenaire (la mutuelle SMATIS) de la dimension humaine de l'événement. J'ai dû être très persuasif puisqu'il nous a soutenu aussitôt.

Pourquoi vouloir relever ce défi ?
Traverser la Manche est une chose que je ne referai peut-être pas, tout du moins en montgolfière. Donc, pour moi, c'était une évidence. Ce sera aussi une expérience excitante de faire un long vol (plus ou moins 3h), au-dessus de la mer et des bateaux, et de décoller et voler avec plus de 100 montgolfières. Ce sera en tout cas, pour nous, une première.

Connaissez-vous Monsieur Bayon, l'organisateur ?
Je ne le connais pas personnellement mais je sais qu'il a déjà vécu cette expérience 2 fois. Outre le profond respect que je lui porte, c'est un aéronaute aguerri et je lui accorde toute ma confiance.

La date du décollage ne sera connue qu'au dernier moment. Comment gérez-vous cette contrainte ?
La date sera connue effectivement 1 ou 2 jours à l'avance mais personnellement, j'ai pris mes précautions. J'ai averti mon employeur que je poserai des jours d'absence au dernier moment, ce qu'il a accepté. Après, le reste, ce n'est que de l'organisation, et on a déjà presque tout prévu. On avisera sur place !

Comment vous sentez-vous à quelques jours du départ ?
Je suis serein et excité à la fois. A cet évènement, je vais y retrouver mon instructeur qui vient d'être champion d'Italie de montgolfière. C'est toujours un plaisir de voler avec lui. Et puis, ce sera l'occasion pour moi de lui montrer que son élève sait affronter un défi et le relever. J'ai un peu la pression du coup !

Serez-vous seul à bord de la nacelle ?
Non, je serai accompagné d'un autre pilote (Kévin Allemand) avec qui je vole souvent. Nous aurons l'occasion de partager des sensations et de ressentir des émotions que, je pense, nous n'aurons pas la chance de revivre. Le côté positif c'est que nous pourrons revivre cette expérience à chaque fois que l'on se verra car, c'est sûr, nous en reparlerons encore pour longtemps ! Et puis, une expérience comme celle-là ne s'oublie pas.

Vos équipiers sont-ils tous aussi excités de participer à l'évènement ?
Oui, ils le sont et surtout, ils sont très impatients d'y être. On en parle souvent entre nous.
Pourquoi ?
Parce que c'est pour eux aussi, la possibilité de vivre une expérience hors du commun : voir plus de 100 montgolfières décoller ensemble ! Et puis, pour la récupération, ils devront prendre le Ferry, suivre un itinéraire inconnu qui leur permettra de découvrir de nouveaux paysages, etc. Nous ne vivrons pas les mêmes expériences (moi, dans le ciel, et eux, sur terre) mais quand on se retrouvera au point de rencontre, nous pourrons partager et discuter de nos impressions respectives.

Qu'en pensent vos amis et vos proches ?
Ils nous soutiennent et sont tous impatients de connaître la date de départ. Certains se sont même organisés pour nous retrouver à l'arrivée, prévue sur les côtes boulonnaises. Ce sera alors un moment fort en émotions !
 1 / 2Page suivante >
La mutuelle santé Smatis est partenaire de l'association Montgolfières Charentes Evasion.